La Sante DE MON lapin

La maladie virale hémorragique

Cause et mode de contamination

La maladie virale hémorragique (VHD ou RHD) est une maladie mortelle causée par un virus extrêmement contagieux.

Elle se transmet par contact direct entre lapins mais aussi lors de contact avec l’homme (chaussures, vêtements), avec des objets ou par la nourriture (foin). Elle se transmet parfois par les insectes.

Symptômes

Il n’y a en général aucun symptôme évident, car la mort survient très rapidement, par hémorragie (saignements) 12 à 36 heures après la contamination.

La vaccination

Parmi les différents moyens de lutte contre les maladies infectieuses figurent la vaccination. Elle permet de protéger votre lapin de manière simple contre la myxomatose et la maladie hémorragique. C’est aussi l’occasion d’un bilan annuel avec votre vétérinaire, qui vérifiera ses ongles, ses dents, ses oreilles, son état d’embonpoint, et pourra répondre à toutes vos questions sur le bien-être de votre protégé.

Elle s’ajoute à des mesures simples :

  • protéger votre compagnon des moustiques (rentrez-le à l’intérieur le soir, quand les moustiques sont plus nombreux),
  • veiller à la qualité du foin
  • laver vos mains
  • éviter les contacts inopinés avec des lapins sauvages ou de statut sanitaire inconnu.

Actualités sur le nouveau variant de la RHD (Rabbit Haemorrhagic Disease) ou maladie hémorragique

Fin août 2010, en France, un foyer de RHD a été observé dans un élevage. Des prélèvements ont permis d’identifier une souche virale (appelée « variant RHDV 2010 ») génétiquement différente de celles connues jusqu’à présent. Les données recueillies sur le terrain  tendent à confirmer que depuis, cette souche s’est largement propagée partout en Europe. Des études ont montré que les vaccins dirigés contre le RHDV classique ne protégeaient pas les lapins contre le RHDV-2 (nouveau variant).  Le cas échéant, une vaccination complémentaire devrait ainsi être envisagée.

D’après Le Gall-Reculé G., and Al .  (2013). Emergence of a new lagovirus related to rabbit haemorrhagic disease virus. Vet. Res., 44, 81. doi: 10.1186/1297-9716-44-81.

Autres articles de la rubrique